Chatte enceinte : que dois-je faire ? Je vous dis tout !

Votre chatte a fugué durant plusieurs jours, ou semble avoir le ventre un peu plus arrondi qu’à l’accoutumée ? Si elle n’a jamais été stérilisée, il est très probable qu’elle soit enceinte, auquel cas elle donnera prochainement naissance à 1, 2, 3… Ou 10 chatons !

La gestation et l’accouchement ne sont cependant pas des évènements dénués de risques pour la santé de la chatte et pour ses chatons.

Pour que tout se passe au mieux, il est donc essentiel de savoir comment reconnaître une chatte gestante, comment en prendre en soin et comment lui venir en aide si tout ne se passe pas comme prévu.

La gestation et la reproduction chez la chatte

La gestation, aussi nommée grossesse ou gravidité, correspond à la période durant laquelle les chatons se développent dans l’utérus de la chatte après une fécondation.

Elle est précédée de la reproduction, au cours de laquelle les ovules sont fécondés, et suivie de la mise bas, aussi nommée accouchement.

Cycle reproducteur de la chatte

Les chattes atteignent généralement leur maturité sexuelle vers l’âge de 6 mois, mais certaines sont plus précoces et peuvent avoir leurs chaleurs dès 4 mois, quand d’autres sont plus tardives.

Dès qu’elle a atteint sa maturité sexuelle, la chatte commence à avoir des périodes de chaleur durant une dizaine de jours et s’enchainant toutes les 2 à 3 semaines en l’absence de gestation.

Une chatte accepte la saillie entre 1 à 3 jours après le début de ses chaleurs. La saillie n’interrompt généralement pas les chaleurs, même en cas de fécondation.

Il faut noter que la chatte n’est pas soumise à un cycle bien défini, et elle aura tendance à avoir des chaleurs plus fréquentes et plus longues tant qu’elle ne se sera pas reproduite.

C’est en effet la saillie qui déclenche l’ovulation, et non l’ovulation qui déclenche les chaleurs comme chez d’autres espèces de mammifères.

Petite particularité des chattes : elles peuvent être saillies par plusieurs mâles et donner naissance à des chatons issus de pères différents dans une même portée.

La grossesse chez la chatte

Si la chatte s’est fait saillir durant ses chaleurs, ses ovules peuvent être fécondés. Cela ne survient pas systématiquement, mais demeure très commun chez les chattes, notamment chez les européennes, particulièrement fertiles.

S’ensuit une période de gestation qui dure habituellement entre 60 et 69 jours, avec des extrêmes allant de 55 à 74 jours.

Une chatte peut parfaitement enchainer plusieurs grossesses par an, jusqu’à 3 ou 4, si rien n’est fait pour l’empêcher de se faire saillir à chacune de ses chaleurs (1)

Comment savoir si une chatte est enceinte ?

Les signes d’une gestation chez la chatte ne sont pas toujours évidents à déceler, notamment chez les minettes assez distantes avec leur maître, et il arrive que cet évènement passe tout à fait inaperçu.

Toutefois, il est souvent possible de deviner qu’une chatte est enceinte quelques semaines après sa fécondation, quand son corps commence à changer pour préparer la venue de ses chatons.

Les chattes proches de leur maître se montrent souvent plus câlines et affectueuses, elles recherchent davantage le contact, surtout au cours de leur première grossesse qui est parfois anxiogène.

À partir de la troisième ou quatrième semaine de grossesse, le ventre de l’animal se met à gonfler, quoique cela ne soit pas aussi visible qu’on puisse le penser.

Typiquement, son dos se creuse et son bassin devient plus large, tandis que ses mamelles gonflent et prennent une teinte légèrement rosée. Comme les femmes, les chattes peuvent ressentir des nausées matinales et en perdre l’appétit.

Vers la fin de sa gestation, autour de la 7ème semaine, la chatte peut devenir distante, agitée, et commence à chercher activement un lieu confortable et sûr pour accoucher. Les montées de lait n’interviennent que quelques jours avant la mise bas.

Prendre soin d’une chatte enceinte

Il est important de faire suivre une chatte enceinte par un vétérinaire pour s’assurer que sa santé lui permet de supporter une grossesse et un accouchement sans danger.

Un vétérinaire pourra par ailleurs vous conseiller correctement sur la meilleure façon de prendre soin de votre boule de poils durant cette période importante de sa vie.

De manière générale, il est important de veiller à ce que votre chatte ne manque de rien durant sa gestation pour la garder en santé et sereine jusqu’à la naissance de ses petites.

Il est essentiel d’offrir à une chatte enceinte une alimentation adaptée, plus riche que celle proposée habituellement, et plus appétissante si votre boule de poil a perdu l’appétit.

Essayez de limiter ses activités et son stress au possible, surtout vers la fin de sa gestation. Lorsqu’elle commencera à chercher un nid douillet pour accoucher, aidez-là en lui préparant une cachette confortable. (2)

L’accouchement de la chatte enceinte

L’accouchement peut être un moment délicat, stressant à la fois pour la chatte et pour son maître. Ne paniquez pas outre mesure pour autant : la mise bas se passe souvent bien chez les félins, et il est exceptionnel que l’évènement nécessite une césarienne.

Toutefois, il reste essentiel de bien préparer cet évènement pour mettre toutes les chances du côté de votre chatte et de ses chatons, surtout si c’est sa première grossesse, souvent plus difficile.

Vous pourrez deviner que la naissance approche quand la chatte commencera à se lécher le ventre et la vulve fréquemment.

Elle peut aussi miauler, se plaindre, ronronner et, si elle recherche le contact, vous devriez pouvoir sentir ses contractions.

Votre chatte peut aussi avoir très soif, mais manquer d’appétit, respirer fort et s’agiter pour trouver une position confortable.

Il arrive que certaines chattes changent subitement de nid au dernier moment. Certaines, par ailleurs, peuvent n’avoir rien préparé du tout et se retrouver complètement démunies et paniquées le moment venu.

D’autres s’entêtent à accoucher dans un lieu qui ne ravit pas leurs maîtres : sur leur lit, sur leur canapé, dans leur placard à vêtements… Et même sur leurs genoux !

Soyez compréhensif, et si vous constatez que votre animal n’en démord pas, mieux vaut lui céder l’endroit qu’elle a choisie pour éviter de contrarier son accouchement.

Pensez à protéger les endroits salissants avec une alèse et un plaid si votre minette a choisi un endroit que vous aviez en tête de garder propre.

Les chattes qui accouchent « aux yeux de tous », près de leurs maîtres ou dans un lieu qu’il fréquente souvent (lit, canapé, etc.) sont souvent inquiètes et cherchent le contact : soyez là pour votre boule de poils et prenez le temps de la rassurer.

Dans la plupart des cas, la mise bas dure entre 2h et 6h, et se déroule sans accrocs – tout du moins pour la mère. Il arrive cependant que certains chatons soient mort-nés, ou décèdent peu après leur naissance lorsque la chatte ne s’en occupe pas correctement.

Après chaque expulsion d’un chaton, la chatte devrait en effet le sortir de son placenta et couper le cordon ombilical, puis le toiletter soigneusement.

Il arrive que, trop fatiguée par l’accouchement, une chatte ne se charge pas de ces tâches, auquel cas il est essentiel que le maître prenne le relais avec précaution, à condition que la mère ne panique pas à son approche.

Le placenta peut être découpé avec des petits ciseaux bien désinfectés en prenant soin de ne pas blesser le chaton, et le cordon ombilical découpé à au moins 3 cm du nombril du chaton – mieux vaut trop long que trop court.

Attention à ne jamais tirer sur le cordon ombilical par maladresse : cela risquerait de provoquer une hernie ombilicale.

Une fois le chaton sorti de son placenta, présentez-le à la mère pour qu’elle le toilette. Dans la plupart des cas, la chatte reprend ensuite normalement son rôle de mère.

Si la chatte délaisse ses chatons, il convient de les toiletter vous-même à l’aide d’une serviette humide et tiède pour stimuler leurs fonctions, avant de les placer contre les mamelles de votre chatte.

L’accouchement passé, laissez votre chatte s’occuper tranquillement de ses chatons. Évitez d’intervenir, sauf si les jours d’un chaton vous semblent en danger.

Vérifiez que tous les chatons tètent et que la chatte toilette bien tous ses petits plusieurs fois par jour. La croissance des chatons est rapide, et ils doivent toujours être bien dodus et relativement calmes – ou, disons sereins.

Un petit chaton plus maigre que les autres, qui reste à l’écart ou pleure a certainement besoin de votre aide. Cette situation peut s’arranger toute seule le mettant régulièrement sous le nez de sa mère pour qu’elle s’en occupe et en le guidant fréquemment vers une tétine si ses frères et sœurs lui bloquent la route.

Si votre chatte a décidé de le rejeter définitivement, il convient de l’alimenter, de le toiletter et de le maintenir au chaud en permanence vous-même, un travail qui nécessite une grande disponibilité. (3)

Questions fréquemment posées sur la chatte enceinte

Comment savoir si ma chatte est enceinte ?

Une chatte enceinte ne présente aucun signe particulier aux prémices de sa grossesse, mais peut changer de comportement et de physique vers la quatrième semaine de sa gestation.

Elle devient plus affectueuse et câline, son ventre grossit lentement, ses mamelles gonflent et rosissent, et son dos se creuse.

Ma chatte est enceinte, faut-il consulter un vétérinaire ?

Si vous suspectez votre chatte d’être enceinte, il est hautement recommandé de la conduire chez un vétérinaire pour vous assurer que tout se passe bien et qu’elle est à même de supporter une grossesse et un accouchement.

Combien de temps dure la gestation chez le chat ?

En moyenne, une grossesse dure entre 60 et 69 jours chez la chatte. Les extrêmes vont cependant de 55 à 74 jours.

Combien de chatons peut avoir une chatte dans une portée ?

La grande majorité des portées comptent entre 1 et 4 chatons, mais les portées comptant jusqu’à 5 chatons sont fréquentes, celles en comptant 6 sont relativement courantes, et il n’est pas surprenant de voir des portées de 7 chatons.

Même si la moyenne se situe autour de 3,5 chatons par portée, il arrive que les chattes accouchent de portée comptant jusqu’à 10, voire 12 petits.

En conclusion

Avoir une chatte enceinte est une véritable responsabilité pour le maître, et si, dans la plupart des cas, tout se passe bien, il est essentiel de porter une attention particulière à votre boule de poils durant cette période particulière de sa vie.

Les chattes enceintes ont notamment besoin d’une alimentation adaptée, de calme et, selon leur personnalité, de davantage d’attention de la part de leurs maîtres.

Il vous reste des questions sur la gestation et l’accouchement chez la chatte ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !


Laisser un commentaire