Chat qui a la diarrhée : causes, symptômes et traitements

La diarrhée chez le chat n’est pas toujours le symptôme d’une maladie grave, mais elle peut toutefois nécessiter une visite vétérinaire lorsqu’elle laisse suspecter un trouble de santé sérieux, ou quand elle survient chez un animal fragile.

Même chez le chat en bonne santé, il convient de ne pas négliger l’apparition de diarrhées, car ce phénomène est toujours le signe d’un trouble digestif qui mérite d’être pris en charge.

Pour savoir comment agir en cas de diarrhée chez votre chat, je vous propose aujourd’hui de nous pencher sur les causes principales de ce trouble, ses symptômes et ses conséquences sur la santé de nos boules de poils.

La diarrhée chez le chat, c’est quoi ?

La diarrhée est un trouble digestif qui se traduit par une émission de selles molles, voire complètement liquides, parfois en quantité importante.

Dans certains cas, la diarrhée du chat peut être sanguinolente ou présenter un aspect inhabituel, notamment glaireux, ainsi qu’une couleur anormale.

Notons que la présence de sang dans les selles d’un chat ne se manifeste pas toujours par des traces de liquide rouge vif.

Le sang digéré, généralement issu d’une hémorragie de la partie haute du système digestif (estomac ou duodénum), prend davantage l’aspect de petits points noirs.

Causes de la diarrhée chez le chat

La diarrhée du chat peut avoir de multiples causes, et on peut généralement distinguer celle qui survient chez le chat en bonne santé et celle qui s’accompagne d’autres symptômes, digestifs ou non.

Notons que la présence de sang rouge vif dans les selles du chat n’est pas forcément un facteur de gravité, mais exige néanmoins une prise en charge rapide.

Un intestin très irrité peut en effet laisser passer des bactéries dans l’organisme du chat, engendrant des infections sévères, potentiellement mortelles.

Diarrhée du chat et alimentation

Chez le chat en parfaite santé, il est probable que la diarrhée soit due à une alimentation de mauvaise qualité ou mal adaptée au transit et/ou au métabolisme de nos petits carnivores domestiques.

C’est bien souvent le cas des aliments industriels – essentiellement ceux de basse qualité, mais aussi de certaines recettes « premium » – contenant des céréales, que le tube digestif du chat n’est pas conçu pour digérer.

Les additifs artificiels destinés à améliorer l’aspect, l’odeur et le goût des aliments, présents dans nombre de produits industriels, peuvent également engendrer des irritations intestinales sévères provoquant des diarrhées.

Un changement alimentaire brutal occasionne également communément des diarrhées (et d’autres troubles digestifs), et ce même lorsqu’il s’agit de passer d’une alimentation de mauvaise qualité à une nourriture « premium ».

Diarrhée du chat et parasites

Une autre cause commune de diarrhées est l’infestation parasitaire, notamment chez les chats qui ont accès à l’extérieur – bien que les chats d’intérieurs ne soient pas non plus à l’abri.

Les matous chez qui on a récemment trouvé des puces sont particulièrement à risque, les parasites internes et externes allant souvent de pair.

Les chats nourris au régime BARF ou aux aliments humides dont les gamelles ne sont pas soigneusement nettoyées après chaque repas, ou dont la nourriture reste plusieurs heures à l’air libre, sont également davantage exposés aux parasites.

Diarrhée du chat et empoissonnements

Les chats sont plus difficiles que les chiens. Leur sens du goût est notamment très sensible à l’amertume, qui les empêche habituellement d’ingérer volontairement du poison.

Toutefois, un empoisonnement peut être suspecté en cas de diarrhée inexpliquée, principalement chez le chaton encore curieux et inexpérimenté et chez les animaux souffrant de pica, un trouble du comportement qui les pousse à avaler tout et n’importe quoi.

Les empoisonnements à l’aide d’appâts piégés, destinés à des nuisibles sauvages ou proposés à votre matou par un voisin malveillant, sont aussi des causes d’empoisonnement relativement fréquentes.

Un chat peut aussi s’intoxiquer en chassant une petite proie, rat ou souris, qui aurait avalé des grains empoisonnés.

Diarrhée du chat et maladies infectieuses

Lorsque d’autres symptômes accompagnent les diarrhées d’un chat, il convient de suspecter une infection par des pathogènes (virus ou bactérie).

Toutefois, les diarrhées causées par des gastroentérites virales ou bactériennes chez le chat demeurent relativement rares, le tube digestif des carnivores étant particulièrement résistant aux pathogènes communs.

La maladie la plus à même de provoquer des diarrhées chez nos félins est une infection virale connue sous le nom de Typhus du chat, mais dont la véritable appellation est Panleucopénie Féline.

Surnommée « Typhus du chat » par analogie avec le typhus de l’humain, du fait de son caractère sévère et épidémique, la Panleucopénie est une maladie virale commune et très contagieuse, mortelle dans près de 90% des cas.

Elle se symptomatise surtout par des vomissements et des diarrhées hémorragiques sévères, et l’état général du chat est souvent altéré (abattement, fièvre, anorexie, etc.). Notons qu’on la rencontre le plus souvent chez le chaton. (1)

Diarrhée du chat et MICI, Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin

Les chats sont fréquemment sujets aux Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI), qui se symptomatisent par des diarrhées, souvent associées à des vomissements et à un amaigrissement.

Ces maladies sont relativement répandues, mais encore mal connues chez nos amis les félins et malheureusement difficiles à traiter.

Il semblerait qu’elles soient causées par un dysfonctionnement du système immunitaire, qui attaque l’organisme du chat ou surréagit en permanence à la présence de pathogènes habituellement bien supportés par les félins.

En effet, l’organisme du chat, comme celui des humains, est un vrai réservoir à pathogènes, parfaitement tolérés par les animaux en bonne santé.

Il arrive que les MICI du chat soient confondues avec des allergies ou intolérances alimentaires, leur diagnostic pouvant être difficile.

Ce type de trouble engendre des inflammations chroniques, discrètes ou sévères, qui favorise l’installation d’un milieu inflammatoire propice au développement de fibroses altérant le fonctionnement des organes atteints et de cancers. (2)

Diarrhée du chat et stress

Le chat est un animal stressé, et plus de 50% des chats d’intérieurs souffrent d’une anxiété latente, contre environ 20% des chats d’extérieur.

Les signes cliniques du stress félin sont souvent méconnus et incompris, le maître imaginant volontiers que son animal est capricieux, jaloux, revanchard… Ou animé de tout autre sentiment qui le pousse à adopter des comportements indésirables.

Projeter ce type de sentiments exclusivement humains sur un chat est une grossière erreur, et un animal qui fait ses besoins hors de sa litière, miaule toute la nuit, vous attaque les mollets, mange de trop et prend du poids ou manifeste tout autre comportement indésirable est presque toujours profondément stressé.

Le stress est à même de provoquer des diarrhées chroniques chez le chat, ainsi que d’autres types de troubles digestifs (vomissements, nausées, etc.) presque toujours associés à des comportements anormaux qui ne visent jamais à vous contrarier, mais sont de véritables appels à l’aide.

Traitement de la diarrhée chez le chat

Dans la majorité des cas, les chats qui souffrent de diarrhées sont accablés par le stress et/ou ne bénéficient pas d’une alimentation d’une qualité suffisante ou adaptée à leur système digestif.

Notons que ces deux causes majeures de diarrhées sont souvent associées, car un chat qui ne dispose pas d’une nourriture qui lui correspond est très souvent stressé.

Pour soigner la diarrhée chez ces animaux, il est donc essentiel de revoir leur plan alimentaire en se penchant de près sur la composition de la nourriture qui leur est proposée au regard de leurs véritables besoins et des recommandations vétérinaires actuelles en la matière.

Aujourd’hui, on recommande vivement de nourrir son chat au moins en partie à l’aide d’aliments humides, plus digestes et qui favorisent une bonne hydratation.

Par ailleurs, les aliments contenant trop de céréales ou de légumineuses, ainsi que des additifs artificiels doivent être bannis chez le chat souffrant de diarrhées.

Il est également judicieux de procéder à un régime d’éviction pour déterminer si les maux de votre matou ne sont pas causés par une protéine en particulier.

Parallèlement à cette réflexion sur l’alimentation de votre chat, il est nécessaire de veiller à aménager son environnement et à revoir son mode de vie de façon à réduire son anxiété.

Cette opération peut être un peu longue, d’autant qu’elle demande souvent une remise en question sincère de la part du maître.

En attendant de mettre en œuvre tous ces changements – ce qui doit être fait sans tarder, il est possible de le mettre votre chat à la diète pendant 12h ou de mélanger un peu d’eau de riz à son alimentation (uniquement s’il s’agit d’un adulte en bonne santé).

Lorsque l’animal présente d’autres symptômes associés à ses diarrhées, comme de la fièvre, un abattement, la présence de sang dans ses selles, une anorexie, un amaigrissement, des tremblements, ou tout autre trouble digestif ou non, il est essentiel de le conduire chez un vétérinaire.

Ce dernier diagnostiquera la cause des diarrhées de votre chat afin de mettre en œuvre le traitement le plus adapté.

Les chatons, chats âgés et chats fragiles ou convalescents devraient également être conduits chez un vétérinaire sans tarder, même en l’absence d’autres symptômes. En cas de problème, l’état de santé de ces animaux peut, en effet, très vite se dégrader.

Questions fréquemment posées sur la diarrhée chez le chat

Mon chat a la diarrhée, que faire ? 

La meilleure chose à faire lorsqu’un chat souffre de diarrhées et de le conduire chez un vétérinaire qui sera à même de diagnostiquer la cause de ses troubles digestifs et de mettre en œuvre un traitement adapté.

Toutefois, chez un chat adulte qui ne présente aucun autre symptôme, il est possible de se pencher en premier lieu sur son alimentation et son mode de vie, qui sont probablement les coupables.

Les aliments industriels, et surtout ceux de mauvaise qualité, sont communément à l’origine de troubles digestifs chez le chat.

Comment savoir si mon chat a la diarrhée ?

La diarrhée du chat se traduit par l’émission de selles molles ou complètement liquides, généralement en quantité importante.

Mon chat a la diarrhée, est-il malade ?

Certaines maladies peuvent causer des diarrhées sévères chez le chat, notamment le Typhus félin, qui est mortel dans 90 % des cas si l’animal n’est pas soigné en urgence.

En cas de maladie, l’animal présente souvent des symptômes associés aux diarrhées, tels que des vomissements, un abattement général ou de la fièvre.

Néanmoins, cela n’est pas systématique, et, pour écarter toute maladie grave, il est important de consulter un vétérinaire quand votre chat souffre de diarrhées, notamment s’il s’agit d’un chaton.

Quelles sont les causes de la diarrhée chez le chat ?

Dans la majorité des cas, les diarrhées du chat sont causées par une alimentation mal adaptée à son organisme et/ou à un stress latent.

Toutefois, bien d’autres troubles, tels que des affections métaboliques, infections virales ou bactériennes, blessures, empoisonnements, cancers ou maladies inflammatoires chroniques, peuvent être à l’origine de diarrhées.

Seule une visite chez un vétérinaire vous permettra de savoir avec certitude ce qui cause les tracas de votre chat et d’y remédier.

Pour conclure

La diarrhée chez le chat est un trouble relativement courant, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il est sans gravité.

En fonction des éventuels symptômes qui peuvent y être associés et de l’état de santé général de votre chat, il peut être nécessaire de l’emmener rapidement chez un vétérinaire.

Toutefois, dans la plupart des cas, la diarrhée du chat est causée par des aliments de mauvaise qualité ou peu adaptés au système digestif des carnivores, comme c’est volontiers le cas des croquettes industrielles à base de céréales.

Votre chat souffre de diarrhées sans symptômes associés, et vous ne savez pas bien comment agir pour le soigner ? Posez-nous vos questions en commentaire de cet article !


Laisser un commentaire