Chat qui parle : pourquoi ce comportement ?

Certains chats sont particulièrement bavards, et la plupart des maîtres sont plutôt heureux d’entre leurs matous leur parler, d’autant qu’ils s’avèrent parfois capables de tenir de longues « conversations » quand on se donne la peine de leur répondre.

Problème, les humains et les chats ne parlent pas le même langage, et il n’est pas toujours aisé de comprendre ce que nos boules de poils cherchent à nous dire, ni pourquoi elles décident soudain d’engager la conversation…

En prêtant attention à son chat, il est cependant possible de deviner ses attentes pour parvenir à les combler, ce qui est finalement la moindre des choses, quand on sait que nos félins ont appris à parler rien que pour nous.

Je vous dis tout sur ce comportement félin qui est aussi mignon que curieux !

Chat qui parle : tout savoir sur le miaulement

Si on peut dire, de manière générale, que le miaulement est le cri du chat, il serait plus juste de dire qu’il s’agit d’un son créé au contact des humains, et pour les humains.

Aussi, on constate que les chats sauvages ne miaulent pas, ou, en tout cas, n’émettent pas de miaulements perceptibles par l’oreille humaine.

Le miaulement de nos chats de compagnie est apparu au cours de leur domestication, lorsqu’il leur a fallu un moyen de se faire entendre et d’attirer l’attention des bipèdes.

Au fil de leur cohabitation avec les hommes, les chats ont donc appris à émettre entre 5 et 15 sons différents (selon les chats), tous signifiants quelque chose de précis à l’attention de leur humain.

On peut en conclure que le but du miaulement est uniquement de provoquer une réaction précise chez l’homme – nos chats nous ont, en quelque sorte, éduqués à obéir à leurs ordres.

De fait, si on a bien souvent l’impression que nos chats nous parlent, c’est qu’il y a quelque chose de vrai derrière cette sensation : un chat qui miaule s’adresse bel et bien à vous, et vous demande précisément quelque chose.

Pour l’anecdote, certaines rumeurs affirment que le nombre de miaulements différents qu’un chat est capable d’émettre, qui reflètent donc le nombre d’ordres qu’il a appris à son maître et a retenu lui-même, est révélateur de son intelligence.

Ceux qui aimeraient estimer le QI de leurs matous peuvent analyser ses bavardages pour y parvenir : un chat qui répète inlassablement le même miaulement pour avoir à manger, sortir ou obtenir de l’attention pourrait être un peu plus limité qu’un chat qui associe un miaulement différent à chaque action.

Chat qui parle : qu’est-ce qu’il me dit ?

Maintenant que l’on sait que les chats ne parlent qu’aux humains et ont inventé un langage rien que pour nous, il reste à découvrir ce qu’ils peuvent bien vouloir nous dire. La réponse est simple et compliquée à la fois : ils veulent que vous fassiez… Ce que vous faites d’habitude quand ils miaulent !

Pour faire court, un miaulement correspond généralement à un ordre particulier. Si vous cultivez le désir d’apprendre à parler chat, il est donc essentiel de commencer par distinguer les différents sons émis par votre matou et les actions que vous associez à chacun d’entre eux.

Ne voyez pas cet exercice comme le début d’une lente transformation du statut de maître vers celui d’esclave répondant aux ordres de son chat – en tout cas pas seulement : bien comprendre les injonctions de votre matou vous permet aussi de l’éduquer.

En effet, c’est l’humain qui fait toujours le premier pas (parfois sans s’en rendre compte) et, par ce biais, donne du sens aux vocalises de son chat.

De fait, si votre jeune chaton commence à miauler devant une porte et que vous n’avez pas envie de devenir son portier personnel pour les 15 années à venir, il est essentiel de l’ignorer complètement.

Vous lui apprendrez ainsi que miauler ne lui permet pas d’obtenir la réaction escomptée, et il ne prendra pas l’habitude de vous demander l’ouverture des portes à corps et à cris dès que l’envie lui en prend.

À l’inverse, vous pouvez apprendre à votre chat à vous appeler quand il est détresse en courant à son secours dès qu’il est dans la difficulté, une habitude très pratique pour les chats d’extérieurs, susceptibles de se perdre.

Vous l’aurez compris, quand votre chat vous parle, il vous demande donc de faire ce que vous avez l’habitude d’effectuer en réponse à ses vocalises.

Pour maintenir une bonne communication avec votre matou, il est donc essentiel de toujours agir comme prévu, sauf si vous tentez de lui faire perdre une mauvaise habitude.

Il convient toutefois de noter qu’un miaulement n’appelle pas toujours une action très définie, comme servir les croquettes, ouvrir la porte ou changer la litière.

Un chat peut miauler pour avoir de l’attention, notamment quand il s’ennuie ou ressent un mal-être (stress, douleur, etc.). Il sollicite alors directement l’aide de son maître, et il est essentiel de ne pas l’ignorer.

Par ailleurs, certaines races de chats, comme le Siamois, sont naturellement particulièrement bavardes et tendent à miauler plus souvent que d’autres.

C’est un comportement naturel, qu’il ne faut pas réprimer, ni encourager si vous estimez que votre matou parle déjà un peu trop.

Enfin, il est important de faire le point sur les chats qui parlent trop, c’est-à-dire ceux qui miaulent sans cesse, surtout la nuit.

Si les vocalises de ces matous tendent à déranger leur maître et peuvent vite exaspérer, il convient de se rappeler qu’elles ne sont pas lancées dans le vent et que votre chat attend toujours une réaction de votre part.

S’il semble avoir tout ce qu’il lui faut, c’est probablement qu’il lui manque quelque chose d’invisible, mais ô combien crucial pour son bien-être : de la distraction.

L’ennui est un terrible fléau chez nos félins domestiques, et si votre animal miaule en permanence sans raison, il est essentiel de vous pencher sur une solution efficace pour l’occuper la journée et lui permettre de faire de beaux rêves la nuit. (1)

Chat qui parle :  les différents types de miaulements

On estime que chaque chat miaule différemment dans diverses situations en fonction de ce qu’il a réussi à inculquer à son maître.

Il est cependant possible de distinguer de grandes tendances, notamment en fonction de la tonalité du miaulement émis.

Un miaulement grave est un signe de mécontentement, voire de colère ou de douleur intense. Un chat qui miaule à voix basse pour réclamer quelque chose est soit particulièrement autoritaire envers son maître, soit contrarié.

Les chats confrontés à un problème majeur, comme l’impossibilité d’accéder à leur litière malgré une envie pressante, une gamelle vide malgré leur faim, l’interdiction de sortir malgré leur insistance, peuvent s’exprimer à l’aide d’un miaulement assez bas.

Ne pouvant satisfaire à leurs besoins primaires, ils peuvent en effet ressentir une certaine détresse et communiquent donc à leur maître leur mécontentement en parallèle à leur demande initiale.

Les chats effrayés, stressés et souffrants peuvent aussi émettre des miaulements graves et des grondements sourds qui se veulent menaçants, dans l’optique d’éviter qu’on les approche alors qu’ils sont en situation de faiblesse.

Les miaulements moyennement aigus sont plutôt des signaux positifs, quand les plaintes aigües constituent des appels de détresse, et les hurlements stridents des cris de douleurs.

Un chat qui réclame de l’attention émet souvent un miaulement moyennement aigu qui vise à attiser la sympathie du maître. Ils sont fréquents chez les chats gâtés, qui n’ont jamais besoin de se fâcher pour obtenir ce qu’ils veulent.

Les petits miaulements de détresses sont aisément reconnaissables. Pour cause, ils seraient calqués sur la fréquence des pleurs des bébés humains pour nous alerter efficacement. (2)

Questions fréquemment posées sur les chats qui parlent

Pourquoi mon chat parle-t-il ?

Votre chat vous a éduqué à réagir à ses différents miaulements d’une manière précise, parfois sans même que vous ne le sachiez.

Lorsqu’il vous parle, il attend donc que vous réagissiez exactement comme vous le faites habituellement en réponse aux mêmes miaulements : en le nourrissant, en le câlinant, en le laissant sortir… Ou juste en lui répondant, si c’est dans vos habitudes.

Mon chat parle trop, que faire ?

Un chat qui parle a toujours quelque chose à vous dire, et si vous ne parvenez pas à trouver quoi, c’est sans doute que ce qui lui manque, c’est de la distraction.

Même les chats qui ne sont pas joueurs pour un sou ont besoin de se distraire, surtout s’ils vivent en intérieur.

L’observation est leur occupation favorite, et placer son panier près d’une fenêtre peut être un bon début. L’achat d’un distributeur de croquette qui oblige votre animal à jouer un peu est aussi très efficace.

Comment savoir ce que dit mon chat ?

Il est important de comprendre que votre chat essaye de vous apprendre à réagir de manière précise à ses miaulements.

En règle générale, vous pouvez donc estimer qu’un miaulement est une demande fixe : un certain son commande les croquettes, l’autre la porte, l’autre les caresses, etc.

Si votre chat gronde d’une voix basse ou, au contraire, émet des miaulements aigus, il est certainement souffrant ou contrarié, et il est nécessaire de l’examiner et, si besoin, de le conduire chez un vétérinaire.

Comment faire pour que mon chat arrête de miauler ?

Puisqu’un chat qui miaule vous demande quelque chose, le meilleur moyen de le faire taire et de s’assurer que tous ses besoins soient comblés.

Si votre chat semble miauler « pour rien », c’est typiquement qu’il souffre de l’ennui et s’en trouve stressé et malheureux.

Il est alors essentiel de trouver un moyen de le distraire tout au long de la journée pour l’apaiser et avoir un peu de calme.

Un chat qui parle à son maître est généralement un chat complice, qui sait qu’il va être compris et qu’il peut se permettre de demander.

On dit que les chats les plus intelligents utilisent plus de miaulements différents que les autres, mais il est bien possible que l’implication du maître y soit dans quelque chose dans l’éloquence de son matou.

Avec beaucoup d’attention et un peu de patience, il est en effet tout à fait possible d’apprendre à son chat comment demander certaines choses, et d’avoir des conversations plus élaborées avec son animal.

Votre chat est un grand bavard ou, au contraire, ne connaît qu’un ou deux miaulements ? Comment se passe la communication entre vous ? Partagez votre expérience en commentaire de cet article !


Laisser un commentaire