Accueil » Chat en appartement : Quel type de chat choisir ?

Chat en appartement : Quel type de chat choisir ?

Afficher Masquer le sommaire

La vie d’un chat en appartement présente son lot de contraintes, et il est important d’en avoir conscience avant de les imposer à un animal de compagnie, même si l’animal en question est un chat, animal réputé avoir un comportement plus enclin à vivre en intérieur.

Parallèlement à votre réflexion sur ce qu’implique la vie en appartement pour un chat, il est important de se questionner sur le type de chat susceptible de bien tolérer la vie en appartement parmi les différents profils félins que l’on peut rencontrer.

Pour ce faire, je vous propose aujourd’hui d’en apprendre davantage tant sur les chats qui vivent le mieux en appartement que sur la meilleure façon d’améliorer le quotidien de nos félins d’intérieur.

Le profil du chat d’appartement

On parle communément de chat d’appartement lorsque l’animal n’a pas accès à l’extérieur, ou ne peut accéder qu’à un espace réduit, comme un balcon, une terrasse ou une loggia.

Le chat d’appartement est, de fait, privé d’espace et, par la même occasion, de tous les stimulus qu’offre un environnement extérieur.

Il ne peut donc pas satisfaire son instinct naturel qui le pousse à explorer quotidiennement son territoire pour s’assurer qu’aucun intrus ne s’y trouve et, éventuellement, pour chasser.

De fait, un chat d’appartement a accès à peu de distractions, et il peut vite s’ennuyer, ce qui tend à engendrer chez lui un stress considérable, que l’on rencontre fréquemment chez les matous d’intérieur, mais que bien des maîtres ne perçoivent pas, tant ses symptômes sont discrets et méconnus. (1)

Le chat d’appartement idéal est donc un matou peu actif, qui a des besoins modérés en ce qui concerne l’exploration et la chasse.

Les chats adultes, âgés de plus de 6 ans, font des candidats idéaux. A cet âge, l’exploration n’est plus systématiquement un rituel nécessaire à leur bien être, et ils tendent même à se lasser de leurs aventures extérieures.

Par chance – ou par malheur – les refuges en sont gorgés : il est donc particulièrement facile de mettre la main sur une boule de poils parfaitement acclimatée à la vie d’intérieur, et qui sera plus qu’heureuse de trouver un nouveau foyer.

Certaines races de chats sont également réputées beaucoup plus calmes et sédentaires que d’autres, et s’adaptent mieux à la vie en appartement.

Les sélections effectuées pour obtenir ces boules de poils placides se font via la reproduction entre des spécimens particulièrement calmes, dans l’optique de les voir transmettre systématiquement ce trait de caractère à leur progéniture.

Bien que la race d’un chat ne puisse garantir à 100% qu’il développera le caractère vendu sur papier, c’est généralement le cas.

Notons toutefois que l’environnement et l’éducation d’un chat impactent grandement son comportement – plus encore que sa race. Il faut donc toujours veiller à renforcer le comportement souhaité chez un chat issu d’une race « prédisposée » à bien vivre en intérieur.

Tous les autres chats, qui ne sont pas issus de races particulièrement sédentaires ni des adultes lassés de l’exploration, peuvent aussi se faire à la vie en appartement.

Pour qu’ils se sentent bien en appartement, il faut alors veiller à enrichir leur environnement pour satisfaire à leurs besoins de se distraire quotidiennement, afin qu’ils ne sombrent pas dans une grande détresse émotionnelle.

Enfin, un chat d’appartement doit être un chat stérilisé. Cette condition est un critère majeur pour aider votre compagnon à bien vivre dans un espace restreint en supprimant les stimulations hormonales qui éveillent en lui l’instinct de chasseur, d’explorateur et de reproducteur.

Notez que la stérilisation ne change pas le caractère de votre chat et ne supprime pas ses instincts. Elle permet simplement d’atténuer des pulsions hormonales difficiles à maîtriser, tant par le matou que par le maître.

Cette opération évite aussi les problèmes comportementaux des chats entiers qui ont la fâcheuse habitude de marquer leur territoire à tout va, ce qui risque de parfumer désagréablement votre intérieur.

Les meilleures races de chats d’appartement

Le concept de race de chat vise à sélectionner des profils félins spécifiques pour qu’ils se reproduisent entre eux, produisant des lignées qui conservent certains traits de caractère et traits physiques.

Cela conduit à une uniformisation des spécimens d’une race, dont l’intérêt majeur est de pouvoir préjuger du futur caractère et aspect d’un chat, avant même sa naissance.

Certaines races ont spécifiquement été sélectionnées pour leur caractère doux et calme, et il est possible de supposer que les produits de leurs lignées seront plus adaptés à la vie en appartement.

Cependant, il est important de noter que tous les chats de race ne suivent pas toujours les standards censés les définir.

Certains matous « excentriques » présentent un comportement et un caractère qui n’ont rien à voir avec ce qui est mentionné dans les standards de leur race, et on peut ainsi rencontrer des Siamois timides, ou des Persans hyperactifs.

C’est une information qu’il convient de garder dans un coin de la tête lorsqu’on envisage d’adopter un chat d’une race précise pour le faire vivre en appartement, et lorsqu’on adopte un animal de compagnie de manière générale : tout ne se passe pas toujours comme prévu.

Le Persan, chat d’appartement par excellence

Le Persan, ce beau félin au nez aplati, aux pattes arquées et à l’épaisse fourrure, est sans conteste le roi des salons. Réputé pour son calme qui frise avec la fainéantise, il se plait souvent très bien dans un logement où il peut passer sa journée à roupiller sur le canapé.

Le standard de la race promet un chat doux et placide, qui aime avant tout se prélasser sur de moelleux coussins et n’est pas du genre à vouloir fuguer à tout prix pour explorer l’extérieur.

À noter que la fourrure du Persan nécessite un certain entretien, et, du fait de son museau court, il peut être prédisposé à développer des troubles oculaires et respiratoires.

Le Bleu Russe, le chat d’appartement discret et paisible

Le Bleu Russe est un chat calme, qui n’apprécie ni l’activité ni le stress. Il a grandement besoin d’un environnement serein et est très attaché à son petit confort

Très affectueux, c’est un matou qui redoute le changement et l’agitation. Il ne conviendra pas aux familles avec des enfants en bas âge ni aux maîtres qui partent souvent en vacances.

Il fait un compagnon discret et affectueux, tout en ronrons feutrés et en câlins teintés d’une certaine retenue. Moins égal que le Persan, il faut prêter attention à sa timidité et respecter son comportement parfois réservé.

Le Ragdoll, le plus gentil des chats d’appartement

Que dire du Radgoll, si ce n’est qu’il est LE gentil « chat à sa mèmère »? En plus de son adorable minois et de sa douce fourrure, bien moins pénible à entretenir que celle du Persan, c’est un matou très casanier, qui déteste généralement mettre le nez dehors.

Pour cause, c’est un chat doté d’un caractère particulièrement sensible et émotif, qui se sent vite en danger dans un environnement qu’il ne connaît pas.

Il préfère donc rester chez lui, aux côtés de son maître, un peu comme un petit chien. À noter qu’à ce titre, le Ragdoll n’est pas le genre de chat à apprécier la solitude.

C’est plutôt un pot de colle, qui a besoin de la présence de son maître à ses côtés et a tendance à rester en permanence dans ses jambes.

Le Siamois et les Orientaux, les chats d’appartement affectueux et expressifs

Les Siamois et, de manière générale, les races dérivées de chats historiquement orientaux, font des compagnons qui vivent généralement très bien en appartement.

De fait, ils sont extrêmement proches de leurs maîtres, et peuvent même avoir tendance à jouer les « chats-chiens ».

S’ils ont souvent besoin d’un peu plus de stimulations que le Persan, ils sont aussi plus câlins, plus expressifs, souvent très bavards, voire un peu collants.

Ils font des compagnons très présents, souvent appréciés par les maîtres qui cherchent un compagnon contre la solitude, mais demandent en échange beaucoup d’attention.

Préparer son appartement à la venue d’un chat

Si certaines races y sont plus enclines que d’autres, presque tous les chats peuvent vivre en appartement, à condition que leur environnement puisse combler leurs besoins.

Paradoxalement, beaucoup de chats sont peu joueurs, et regardent souvent, avec un certain dédain, leurs maîtres agiter des jouets sous leurs yeux sans esquisser le moindre geste pour participer à cette activité.

Ce type de comportement engendre souvent une mauvaise compréhension de nos félins, laissant penser qu’ils ne s’ennuient pas, puisqu’ils n’ont pas envie de se dépenser. En réalité, ce refus de jouer ne doit pas être confondu avec un refus de se distraire.

Par nature, les chats sont des sprinteurs, des animaux vifs, mais très peu endurants, qui ont tendance à économiser leur énergie, et ne sont donc pas forcément séduits par l’idée de se dépenser physiquement pour rien.

De plus, nos chats s’aperçoivent très bien que le bout de ficelle que vous lui tendez n’est pas une vraie proie, et son instinct de chasseur ne s’éveille donc pas nécessairement quand vous lui proposez de jouer avec des objets inertes.

Comment expliquer que certains chats soient très joueurs, dans ce cas ? C’est très simple : le jeu, chez le chat, est beaucoup une question d’habitude.

Jeunes, les chatons jouent pour apprendre à chasser et à se défendre. Une fois leurs techniques de chasse et de combat perfectionnées, ils abandonnent naturellement ce comportement, sauf si leur maître – ou leurs congénères – continue à les y encourager.

Aussi ne partez pas du principe que votre chat ne s’ennuie pas parce qu’il ne veut pas jouer avec vous. Il est plus probable qu’ayant perdu l’habitude de jouer, il ne comprenne pas bien ce que vous attendez de lui.

Par ailleurs, les chats très joueurs sont, comme les autres, sujets à l’ennui. Puisque les félins sont peu endurants, ils ne jouent pas assez longtemps quotidiennement pour s’occuper suffisamment.

Pour occuper et détendre votre boule de poils, il convient donc de lui offrir des distractions qu’il aurait dans la nature et qui correspondent à sa nature de félin, j’ai nommé l’observation et l’exploration.

Installer un panier ou un hamac près d’une fenêtre d’où il y a des choses intéressantes à regarder, des passants comme des oiseaux, est un bon début.

Le besoin d’observation des chats peut aussi être comblé par l’achat d’un aquarium, qui fascine souvent nos boules de poils. Attention : il est primordial de noter que les poissons aussi ont des besoins, notamment en termes d’espace, un point qui est bien trop souvent négligé par leurs propriétaires.

Il faut donc bien vous renseigner avant de faire ce choix et, si vous craquez, parfaitement sécuriser votre installation pour que votre chat ne s’improvise pas pêcheur et ne dévore pas votre nouveau compagnon aquatique ni ne se noie.

Pour satisfaire le besoin d’exploration de votre chat, il convient de lui concéder l’accès au plus grand nombre de pièces possible, surtout si votre appartement est de taille réduite.

Il serait, par exemple, dérisoire d’interdire l’accès à votre chambre à votre chat si vous vivez dans un deux pièces. Condamner votre boule de poil à vivre dans une unique pièce de 20m² serait cruel, et lui sera vite insupportable.

Faire en sorte que votre chat puisse avoir accès à des sites en hauteur, par exemple au sommet de vos meubles, à des étagères installées à cet effet ou encore à un arbre à chat, permet aussi d’agrandir considérablement la surface de son territoire et de lui offrir davantage de possibilités de se balader.

Enfin, parsemer son parcours d’objets à contempler ou à utiliser lui apportera beaucoup de distraction et, par la même occasion, de joie.

Fontaine à eau, pot d’herbe à chat, accessoires à remuer pour attraper des croquettes… Il y a maintes manières de rendre heureux un chat d’appartement et d’éviter qu’il ne développe un stress maladif, que vous ne remarquerez sans doute jamais, mais qui lui pourrira l’existence. (2)

Questions fréquemment posées sur les chats d’appartement

Quel chat choisir pour vivre en appartement ?

La plupart des chats peuvent vivre en appartement si on les y habitue dès leur plus jeune âge, mais il faut leur apporter dans votre logement tout ce dont ils pourraient profiter dehors.

Aménager votre appartement de manière à enrichir l’environnement de votre chat et à combler son grand besoin de se distraire est essentiel pour qu’il se porte bien en appartement.

Pour maximiser les chances que tout se passe bien, vous pouvez également vous tourner vers des races de chats réputées calmes et placides, comme le Persan, le Bleu Russe ou les chats orientaux.

Mon chat ne supporte pas de vivre en appartement, que faire ?

Si votre chat ne supporte pas d’être enfermé, il est indispensable d’enrichir son environnement pour lui permettre d’observer et d’explorer – ses hobbies favoris.

Multipliez les espaces en hauteur auxquels il peut avoir accès en tout temps, installez-lui un endroit confortable près d’une fenêtre et disséminez des accessoires conçus pour l’occuper un peu partout chez vous.

Fontaine à eau, herbe à chat, distributeur de croquettes, jouets… Il existe de nombreux objets spécialement conçus pour aider les chats d’appartement à s’occuper.

Un chat peut-il être heureux en appartement ?

Oui, les chats peuvent être heureux en appartement, mais, dans la majorité des cas, ils s’avèrent sensiblement plus stressés que les chats d’extérieur.

Ceci s’explique par un manque de stimulation, qui les frustre et transforme leur énergie en stress, voire en une agressivité que certains maîtres confondent avec un mauvais caractère naturel.

Pour que votre chat soit heureux, il faut donc apporter une attention particulière à ses besoins et tout mettre en œuvre pour qu’il ne s’ennuie pas.

Quelles sont les meilleures races de chat d’appartement ?

Les races de chat les plus susceptibles de bien vivre en appartement sont le Persan, le Ragdoll, le Bleu Russe, le Siamois et, de manière générale, les races orientales.

Il convient toutefois de noter que chaque animal a une personnalité différente, et un chat issu d’une race réputée calme peut s’avérer très énergique.

Les chats sont des compagnons d’appartement idéaux, notamment parce qu’ils prennent peu de place et supportent plutôt bien la solitude.

On croit aussi, à tort, qu’ils sont moins sensibles à l’ennui que les chiens. Rien n’est moins faux, les chats sont seulement trop réservés pour nous communiquer leur mal-être.

Pour avoir un chat d’appartement bien dans sa tête et dans ses pattes, il est donc indispensable de veiller à le stimuler suffisamment, non pas par les jeux, mais en lui offrant la possibilité d’observer et d’explorer.

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un chat d’appartement ? Comment avez-vous aménagé votre intérieur pour répondre à ses besoins ? Partagez votre expérience en commentaire de cet article !

Partagez votre avis