Chat constipé : causes, symptômes et traitements

Un chat constipé peut souffrir de désordres digestifs mineurs, comme de troubles de santé plus graves nécessitant une prise en charge vétérinaire en urgence.

Les maîtres qui tendent à s’inquiéter un peu trop pour leur compagnon à fourrure peuvent immédiatement penser à une occlusion intestinale, affection sévère qui met la vie du chat en danger immédiat.

Pour autant, il existe de nombreuses autres raisons qui peuvent engendrer une constipation chez le chat, et toutes ne sont pas aussi dramatiques.

S’il convient de ne jamais négliger une constipation chez le chat, il est toutefois utile d’en connaître les principales causes pour adopter la conduite adéquate.

La constipation chez le chat, c’est quoi ?

Un chat est constipé quand il défèque moins souvent qu’à l’accoutumée, ou plus du tout, ce que le maître peut observer en vérifiant la litière de son compagnon quotidiennement.

En règle générale, on considère qu’un chat fait la grosse commission une fois par jour en moyenne, mais cela peut légèrement varier en fonction de différents facteurs, et notamment de son alimentation, sans que cela ne soit forcément inquiétant.

Les selles d’un chat constipé sont typiquement dures, petites et relativement sèches. Le comportement d’un chat constipé est également symptomatique du trouble : il pousse fort pour émettre ses selles, plus longtemps qu’habituellement, et émet parfois des cris plaintifs ou des « soupirs » traduisant ses efforts.

Il peut aussi visiter sa litière plus souvent, sans émettre de selles. Un chat qui peine à faire ses besoins peut aussi déserter sa litière pour faire ses besoins ailleurs – quand il y parvient – lorsqu’il associe sa caisse aux douleurs qu’il ressent.

Il faut distinguer la constipation du phénomène lors duquel le chat n’émet pas de selles parce que son tube digestif est vide.

Un chat qui a jeuné 24h à 48h, par exemple pour calmer des maux de ventre ou préparer une intervention chirurgicale, peut mettre quelques jours à émettre à nouveau des selles.

Attention : le tube digestif du chat peut aussi être vide à cause d’une anorexie, causée par une maladie, une douleur ou un stress, ou d’une occlusion intestinale haute.

Le contexte doit donc être pris en compte pour déterminer si une absence temporaire de selles est normale ou non.

Par ailleurs, il est nécessaire d’observer avec attention un chat qui semble constipé pour déterminer s’il tente, sans succès ou en y parvenant difficilement, d’émettre des selles, ou s’il n’essaye pas, auquel cas son tube digestif est sans doute vide.

Symptômes de la constipation chez le chat

Le symptôme le plus évident de la constipation chez le chat est l’absence de selles au quotidien dans sa litière, ou la présence de selles de petite taille, dures et sèches.

Le comportement du chat constipé est évocateur et doit être pris en compte : l’animal fournit des efforts visibles pour déféquer, il pousse, se concentre, émet parfois des plaintes, et le processus dure plus longtemps qu’à l’accoutumée.

Lorsqu’on soupçonne un chat d’extérieur d’être constipé, il peut être judicieux de le garder en intérieur le temps qu’il fasse ses besoins afin de l’observer.

Toutefois, cette manœuvre ne peut être effectuée que chez un chat d’extérieur qui a une litière en intérieur, qu’il utilise régulièrement sans y rechigner.

Dans le cas contraire, si votre chat n’est pas habitué à utiliser sa litière en intérieur, l’empêcher de sortir faire ses besoins peut provoquer ou aggraver une constipation, l’animal risquant alors de se retenir jusqu’à ce qu’il puisse aller éliminer dans un endroit qui lui convient.

Autre symptôme typiquement observé chez le chat constipé : un abdomen dur et gonflé à cause des selles qui s’y accumulent.

Dans les cas sévères, le chat constipé peut aussi être fatigué, abattu, se déplacer difficilement et cesser de faire sa toilette et de manger.

Causes de la constipation chez le chat

Il y a de nombreux paramètres à prendre en compte avant de crier à l’occlusion intestinale quand votre chat est constipé, et l’état général de l’animal est un critère majeur à étudier pour tenter de mettre le doigt sur la source de ses tracas.

Si votre matou est un adulte et semble en parfaitement santé, malgré ce petit souci de selles, vous pouvez prendre le temps de rechercher par vous-même les causes possibles et essayer d’y remédier avant de paniquer.

S’il s’agit d’un chaton, ou d’un adulte qui présente d’autres symptômes associés (abattement, fièvre, vomissement, diarrhées glaireuses et/ou sanguinolentes, prostration, agressivité ou, au contraire, demande inhabituelle d’attention), il est essentiel de le conduire au plus vite chez un vétérinaire.

Mon chat est constipé à cause de son alimentation

L’alimentation est une des premières causes de la constipation chez le chat en bonne santé. Les croquettes, aliments secs par excellence, manquent d’eau et favorisent la déshydratation du chat, à même de provoquer une constipation.

De fait, si les croquettes ont longtemps été plébiscitées pour le rôle qu’elles jouent dans l’entretien des dents des chats, les experts du monde félins s’accordent aujourd’hui à dire qu’il est hautement préférable de nourrir son chat au moins en partie d’aliments humides (pâtées, terrines, sachet, etc.).

Par ailleurs, les aliments industriels pour chat peuvent aussi manquer de fibres, ou en comporter suffisamment, mais de mauvaise qualité, qui n’aident pas le transit comme elles le devraient.

Mon chat est constipé parce qu’il est sédentaire

L’exercice physique est indispensable à la motilité intestinale (déplacement des aliments dans l’intestin), et votre chat a besoin de s’activer un peu chaque jour pour stimuler son transit et déféquer correctement.

S’il est temporairement immobilisé, à cause d’une blessure ou d’une maladie, il est possible qu’il soit soudainement constipé.

Si votre chat est simplement un peu feignant, ou ne dispose pas d’un environnement suffisamment stimulant pour laisser libre cours à son instinct d’explorateur , il est urgent de trouver un moyen de lui faire faire un peu d’activité quotidiennement.

Mon chat est constipé parce que sa litière est sale ou mal placée

L’immense majorité des chats ont horreur des litières sales, et certains sont plus exigeants que d’autres en la matière, demandant même parfois une litière pour la grosse commission et une seconde pour la petite.

Si votre chat fait parfois ses besoins en dehors de sa litière, il est probable qu’elle ne soit pas nettoyée assez souvent ou placée dans un lieu trop passant à son goût, ou trop proche de ses gamelles ou de son panier.

Dans ce cas, votre boule de poils risque de se retenir le plus possible, ne sachant où faire ses besoins, ce qui tend à faire sécher ses selles dans son intestin et l’empêche ensuite de les évacuer quand sa litière est enfin propre où lorsqu’il a trouvé le lieu idéal pour déféquer.

Votre chat peut aussi ne pas aimer l’odeur de la marque de litière que vous lui avez achetée, ou encore sa texture.

Mon chat est constipé à cause d’une occlusion intestinale

Nous y voilà, à la fameuse occlusion intestinale que les maîtres de chats très constipés redoutent par-dessus tout.

Les chats sont particulièrement exposés à ce trouble à cause des boules de poils qu’ils ingèrent lorsqu’ils se toilettent, mais ils peuvent aussi avaler des os, des cartilages, des morceaux de jouets ou tout autre corps étranger indigeste.

Une occlusion intestinale est douloureuse, et elle provoque dans la plupart des cas des vomissements, un abattement, une anorexie et un stress considérable pouvant rendre le chat agressif.

C’est une urgence vétérinaire vraie, et un chat souffrant d’occlusion intestinale doit être conduit au plus vite chez un vétérinaire qui devrait généralement l’opérer pour ôter chirurgicalement le corps étranger. (1)

La constipation peut aussi être liée à la présence de parasites internes formant des amas qui bloquent le transit digestif du chat.

Des tumeurs du système digestif ou des organes voisins peuvent aussi faire pression sur le côlon de l’animal et l’empêcher de déféquer correctement.

Enfin, des troubles congénitaux, comme une malformation du colon, des colites, des maladies inflammatoires de l’intestin ou des affections neurologiques peuvent aussi être en cause.

Traitement de la constipation chez le chat

Le traitement de la constipation chez le chat dépend entièrement de sa cause et de sa sévérité, à savoir de sa durée et des symptômes qui y sont associés.

Toute constipation sévère (absence totale de selles) durant plus de 48h doit vous pousser à consulter un vétérinaire sans tarder.

La présence d’autres symptômes, quels qu’ils soient, est également un facteur de gravité qui doit vous conduire chez un vétérinaire rapidement. Une occlusion intestinale, notamment, est une urgence vétérinaire absolue.

Enfin, l’âge et la santé du chat sont aussi à prendre en compte. L’état d’un chaton malade peut se détériorer très vite, et la constipation chez un chat adulte déjà malade ou affaibli est aussi inquiétante.

Lorsque la constipation est liée au mode de vie du chat, c’est-à-dire à son alimentation, sa sédentarité ou l’état de sa litière, il convient de revoir son environnement pour l’aider à surmonter ses tracas.

Il est crucial de tout faire pour que votre chat profite d’une hydratation optimale, en privilégiant une alimentation humide et lui offrant une fontaine à eau qui l’encouragera à boire davantage.

Une alimentation de qualité est également essentielle, avec suffisamment de fibres pour favoriser le transit. Un complément de purée de citrouille faite maison (sans sel ni additifs) peut apporter à votre matou des fibres supplémentaires de bonne qualité.

Enfin, il est essentiel d’encourager votre matou à bouger. Les chats joueurs sont assez faciles à motiver, mais les autres demandent plus de ruses : une astuce est de multiplier les lieux de sieste attrayants pour les motiver à changer régulièrement de place au cours de la journée.

Les chats sont effet des animaux instinctivement territoriaux, et un chat ne peut généralement pas s’empêcher de faire le tour des endroits qui « lui appartiennent » plusieurs fois par jour pour y laisser quelques phéromones et s’assurer qu’aucun intrus ne s’y est installé.

Une façon de faire bouger son chat est donc d’agrandir son territoire. Vous ne pouvez bien sûr pas pousser les murs de votre appartement, mais c’est sans importance : le territoire d’un chat est davantage un chemin qu’une surface.

Il convient donc de dessiner un chemin dans votre logement, parsemé de cachettes douillettes, de petites portions de croquettes et de griffoires, et votre matou devrait vite prendre l’habitude de réaliser ce parcours tout au long de la journée. Si certains sites sont en hauteur, c’est encore mieux !

Questions fréquemment posées sur les chats constipés

Pourquoi mon chat est-il constipé ?

L’alimentation est souvent une cause de constipation chez le chat, notamment quand il est nourri aux croquettes, qui favorisent la déshydratation.

Une maladie, une tumeur de l’appareil digestif, une occlusion intestinale ou la présence de parasites peuvent aussi être en cause, il est donc essentiel de consulter un vétérinaire pour écarter ce type de problèmes avant de vous pencher sur la gamelle et le mode de vie de votre matou.

Comment soigner la constipation du chat ?

Si votre chat souffre d’une occlusion intestinale, d’une tumeur ou de toute autre maladie, seul un vétérinaire sera capable de le soigner.

Si sa constipation est liée à son mode de vie et à son alimentation, il est nécessaire d’opter pour une nourriture plus qualitative et d’aménager son environnement pour le pousser à faire davantage d’exercice.

Comment savoir si mon chat est constipé ?

Un chat constipé fait ses besoins moins d’une fois par jour, ou n’émet que de petites selles, souvent dures et sèches.

Il peut aussi avoir l’abdomen dur et gonflé, et être fatigué, abattu, avoir des difficultés à se déplacer et devenir soudain malpropre.

En l’observant de près, vous devriez vous apercevoir qu’il fait des efforts disproportionnés pour évacuer ses selles lorsqu’il va à la litière, et peut même émettre des plaintes ou des grognements.

Quelle nourriture donner à un chat constipé ?

Un chat constipé a besoin d’une alimentation de bonne qualité, riche en fibres et en eau. Il est essentiel de lui donner de la nourriture humide en complément de ses croquettes et de vous assurer qu’il boit suffisamment.

Un peu de purée de citrouille naturelle, sans sel ni additif, peut être ajoutée à ses repas pour faciliter son transit.

Un chat constipé n’est pas nécessairement atteint d’une maladie grave, mais passe cependant un mauvais moment. Il est donc essentiel de ne pas le laisser dans cet état.

Notez que la constipation de votre matou peut également dégrader votre cohabitation, puisque la douleur qu’il ressent peut le pousser à fuir sa litière, qu’il risque d’associer à un moment déplaisant, et à faire ses besoins ailleurs dans votre habitation.

Une visite chez le vétérinaire est hautement conseillée en premier lieu pour vous assurer que tout va bien et que votre matou n’est pas constipé à cause d’un trouble grave. Si tout va bien côté santé, il faudra alors vous pencher sur son hygiène de vie qui a logiquement tout à voir avec ses tracas !

Votre chat est constipé ? Qu’en a pensé votre vétérinaire et quelles solutions avez-vous trouvées pour améliorer son hygiène de vie ? Partagez votre expérience dans les commentaires !


Laisser un commentaire