Accueil » Chat Calico : tout savoir sur cette couleur !

Chat Calico : tout savoir sur cette couleur !

Afficher Masquer le sommaire

Le chat Calico est une variété de Torties, félins dont le pelage présente un mélange de teintes issues du orange et du noir, associé ou non à du blanc.

Le terme de « Calico » ne fait donc pas référence à une race de chat, mais uniquement à une couleur de pelage particulière, que l’on retrouve essentiellement chez les femelles.

Un chat Calico est un chat Isabelle, mais tous les chats Isabelle ne sont pas Calico… Et encore moins des Écaille-de-Tortue !

Pour y voir un peu plus clair parmi toutes ces appellations, je vous propose aujourd’hui de nous plonger d’un peu plus près sur le chat Calico, ses spécificités et sa santé.

Un chat Calico, c’est quoi ?

Selon le Loof, organisation officielle qui régit les standards des différentes races de chat, un chat Calico est une variété de Tortie, terme anglophone faisant référence aux chats Écaille-de-Tortue.

Cette définition ne nous simplifie pas la tâche puisque, en France, un chat Écaille-de-Tortue est un chat bicolore, noir et orange, tandis qu’un chat Calico est tricolore, noir, blanc et orange.

En France, on peut donc parler de chat Écaille-de-Tortue et Blanc, une autre variété de Tortie, pour désigner un matou Calico. (1)

Le terme Calico ne fait en aucun cas référence à une race de chat, d’autant qu’il n’existe pas de sélections permettant de produire des chatons Calico, l’expression de cette couleur étant parfaitement aléatoire chez nos amis les félins.

Petite anecdote surprenante : même les chats Calico clonés ne présentent pas les mêmes tâches que l’animal à partir duquel ils ont été répliqués… C’est dire à quel point cette robe est issue d’un hasard génétique parfaitement nébuleux.

Concrètement, le chat Calico présente une base de blanc couvrant entre 25% et 75% de sa fourrure, ainsi que de larges taches noires et oranges bien dessinées.

On le distingue ainsi d’autres types de chats tricolores qui peuvent être mouchetés ou présenter un mélange diffus de poils noirs, oranges et blancs entremêlés, comme c’est le cas de certains Isabelle ou Écaille-de-Tortue et Blanc.

Si les couleurs de base du chat Calico, en plus du blanc, sont le noir et le roux, toutes les couleurs dérivées de ces deux teintes sont admises.

En effet, de multiples gènes peuvent modifier l’expression de la couleur noire et rousse, et plus particulièrement le gène de la dilution qui provoque un « affadissement » de ces couleurs.

Ainsi, le roux, qui peut habituellement varier du jaune au rouge, peut prendre une teinte plus fade, couleur crème, en présence d’un gène de dilution.

Le noir, quant à lui, varie habituellement du chocolat au cinnamon (cannelle), et peut prendre une teinte bleue (gris), lilas ou fauve quand il est dilué.

Le chat Calico est donc couramment noir, roux et blanc, mais il peut aussi être chocolat, roux et blanc ou cinnamon, roux et blanc, ou bien, en cas de dilution, blanc, bleu et crème; blanc, lila et crème ou blanc, fauve et crème.

Différences entre le chat Calico, Isabelle et Écaille-de-Tortue

Tous les chats Écaille-de-Tortue ne sont pas Calico, mais tous les chats Calico sont des Tortie, et à fortiori des Isabelles… Pour faire la lumière sur cet imbroglio, voyons un peu la différence entre toutes ces jolies teintes.

Les chats Isabelle sont des chats tricolores. Pour faire simple, il n’existe que 2 couleurs chez le chat : le brun et le roux. Le blanc, quant à lui, n’est pas considéré comme une couleur.

Le brun est la couleur de base de tous les chats, et le roux s’exprime uniquement lorsque le gène O est présent sur un chromosome sexuel de l’animal, le X.

Le brun et le roux peuvent adopter une grande variété de nuances en fonction des gènes qui impactent leur expression. L’expression la plus commune du brun, par exemple, est le noir.

Le chat Isabelle, en étant tricolore, peut donc présenter toutes les couleurs que peut avoir un chat (roux et brun), en plus du blanc. C’est, en quelque sorte, une palette complète !

Le chat Écaille-de-Tortue est un chat bicolore noir et roux. Comme l’Isabelle, ses couleurs peuvent aborder différentes nuances, plus ou moins intenses (crème, bleu, chocolat, etc.).

Le chat Écaille-de-Tortue et Blanc est tout simplement un Isabelle, mais ce terme est peu utilisé. On parle plus souvent, à tort, d’Écaille-de-Tortue pour désigner un Isabelle par confusion avec le terme anglophone Tortie qui, lui, englobe tous les chats bicolores et tricolores.

Enfin, notre chat Calico est un chat Isabelle, mais dont la robe arbore un motif particulier. Alors que les Isabelle peuvent présenter une couleur dominant toutes les autres, ou avoir des mélanges de poils très « brouillonne », le pelage du Calico est net et harmonieux, pour ne pas dire très élégant.

Ses tâches sont larges, bien dessinées et relativement uniformément réparties, avec un certain équilibre entre les trois couleurs.

Le chat Calico mâle

Beaucoup d’entre vous ont sans doute déjà entendu dire qu’il ne pouvait y avoir que des chats Calico femelles.

Dans le principe, c’est vrai, mais il existe un cas particulier où cette règle n’est pas respectée : le Syndrome de Klinefelter.

Le Syndrome de Klinefelter est une trisomie gonosomique, qui implique la transmission par un des deux reproducteurs d’un chromosome sexuel en trop au chaton.

Aussi, un chat mâle atteint du Syndrome de Klinefelter n’a pas seulement deux chromosomes sexuels comme il se devrait, mais trois, ce qui donne la combinaison XXY au lieu de XY.

Pour comprendre le rapport entre la trisomie gonosomique du chat et la couleur Calico, il faut se pencher un peu sur la génétique de nos petits félins.

Le gène qui donne la couleur orange au pelage des chats est nommé O, et se trouve sur le chromosome sexuel X (on écrit alors Xo).

Il ne complète pas le gène B de la couleur brune, situé sur un chromosome non sexuel, mais le remplace en en empêchant l’expression.

Un chat mâle qui serait XoY est donc entièrement roux (ou d’une couleur dérivée), et s’il est simplement XY, il est entièrement brun (ou d’une couleur dérivée).

Dans le cas du chat mâle atteint de trisomie gonosomique, l’animal peut être XoXY. On a donc Xo qui exprime une couleur rousse, et X qui permet à la couleur brune de s’exprimer.

Cette anomalie permet donc, comme chez les femelles XoX, d’exprimer à la fois le roux et le brun pour donner un beau chat Écaille-de-Tortue ou, s’il porte aussi un gène du blanc, un joli mâle Calico.

Notons que la trisomie gonosomique du chat n’est pas comparable avec la trisomie la plus commune chez l’humain, à savoir la trisomie 21.

Il est exceptionnel qu’un matou atteint du Syndrome de Klinefelter soit lourdement handicapé ou présente des malformations physiques autres que génitales – ses testicules sont typiquement atrophiés.

Généralement, les chats trisomiques viables à la naissance sont peu affectés par leur anomalie génétique, même s’il existe toujours des exceptions.

On note toutefois qu’ils peuvent être immatures, et ils ont donc particulièrement besoin d’un environnement rassurant et sécurisé. La plupart du temps, ils sont stériles, et sont prédisposés, dans une certaine mesure, à développer des cancers.

Toutefois, ils vivent généralement leur belle vie sans se douter un seul instant qu’ils sont différents, et parfois sans que leurs maîtres ne s’en aperçoivent non plus.

Il serait donc tout à fait injustifié d’euthanasier un chaton mâle Calico par « mesure de précaution » s’il est en bonne santé à sa naissance. (2)

Questions fréquemment posées sur le chat Calico

Où trouver un chat Calico ?

La robe Calico est le fruit du plus grand des hasards, il n’y a donc pas de sélections permettant de produire des chatons spécifiquement de cette couleur.

N’hésitez pas à faire le tour des refuges proches de chez vous si vous cherchez un compagnon tricolore : ils en recueillent régulièrement, de tout âge et de tout gabarit.

Les chats Calico sont-ils tous des femelles ?

La génétique voudrait que tous les chats Calico soient des femelles, car il faut deux chromosomes X pour arborer cette teinte.

De fait, seuls les mâles présentant un chromosome sexuel en plus, ce qui donne XXY au lieu de XY, peuvent être Calico.

Ils sont très rares, et font d’excellents compagnons : cette anomalie génétique ne leur cause généralement aucun autre souci qu’une stérilité.

Les chats mâles Calico sont-ils stériles ?

La plupart des chats mâles Calico sont stériles, car cette couleur implique une anomalie génétique qui engendre une malformation, plus ou moins importante, de l’appareil génital.

Toutefois, certains matous tricolores parviennent à se reproduire. Il semble peu probable qu’un mâle Calico transmette son anomalie à sa progéniture.

Les chats mâles Calico sont-ils malades ?

Non, généralement les chats mâles Calico ne sont pas malades, souffrants ou handicapés.

La trisomie gonosomique du chat entraîne généralement très peu de troubles physiques et mentaux, bien qu’on puisse observer une certaine immaturité chez certains matous et une atrophie testiculaire engendrant généralement une stérilité.

Conclusion

La plupart des matous Calico ne sont pas différents des autres et vivent heureux toute leur vie, il est donc complètement injustifié de vouloir se débarrasser d’un chaton Calico.

Peut-être est-ce parce qu’ils sont rares, mais les chats Calico ont indéniablement un petit quelque chose en plus, qui les distingue de tous les autres.

Très populaires, ils sont au cœur de nombreuses légendes folkloriques racontant qu’ils portent chance, si bien que le mot allemand pour désigner un Calico signifie même « chats porte-bonheur ».

Il existe d’autres types d’associations de couleurs comme le chat Tabby, pour en avoir plus, lisez notre article à ce sujet !

Partagez votre avis