Qu’est-ce que les chats détestent ?

Savoir ce qu’un chat déteste est tout aussi utile que savoir ce qu’il aime pour lui offrir un environnement où il évoluera sereinement et un mode de vie qui lui convient.

Bien sûr, tous les chats sont différents, et certains matous apprécient ce que d’autres haïssent, ou sont tout à fait indifférents à des choses que la plupart des félins adorent. Il existe une variété de comportements félins.

Il est toutefois possible d’émettre des recommandations générales, qui vous éviteront de mettre votre chat dans une situation qui l’angoisse et risque de mener à un incident.

Les chats détestent l’eau

Il est bien connu que l’immense majorité des chats n’apprécient pas du tout l’eau, et haïssent généralement être lavés ou baignés, surtout de force.

On ne sait pas encore très bien d’où vient cette aversion, mais il semblerait qu’elle remonte aux origines lointaines du chat domestique, qui est issu des régions désertiques du Moyen-Orient où l’eau se fait rare.

L’eau serait donc une substance relativement nouvelle pour le chat, une pincée d’inconnu dans son quotidien – et les chats détestent l’inconnu !

De plus, le poids de l’eau sur le pelage du chat peut lui faire ressentir un certain étouffement et lui donner l’impression d’être prisonnier, ce qui lui provoque un stress conséquent.

Moralité : ne lavez pas votre chat, et ne le forcez jamais à prendre un bain. Ce n’est pas une peluche, mais un être sensible, et le confronter à un élément qui le stress autant le plongerait dans une grande détresse émotionnelle.

Les chats détestent la saleté

Si nos chats peuvent se permettre de détester l’eau, c’est peut-être aussi parce qu’ils n’en ont aucun besoin pour se laver.

Nos boules de poils sont très propres et peuvent passer des heures à se toiletter chaque jour. Aussi, elles détestent avoir le poil sale et vivre dans un environnement malpropre.

Pour garder votre matou heureux, il faut donc vous résigner à faire le ménage régulièrement, surtout s’il vit exclusivement en intérieur !

Les chats détestent les odeurs et les bruits forts

Les sens du chat sont bien plus affûtés que ceux des humains, et ils peuvent percevoir les odeurs et les sons d’une manière beaucoup plus intense.

Les bruits forts peuvent surprendre, assourdir, terrifier ou déranger votre matou, il est donc essentiel de lui aménager une aire de repos au calme, dans une pièce où il peut fuir le bruit de la télévision ou de la musique, afin de garantir son bien-être sur le long terme.

Quant aux odeurs fortes, elles peuvent soit attirer le chat, soit le repousser. Puisque le chat déteste la saleté, toutes les odeurs fortes qui ne semblent pas attirantes à ses yeux peuvent grandement le déranger. 

L’ail, les agrumes, les huiles essentielles ou la fumée de cigarette peuvent terriblement indisposer un chat, même lorsqu’elles nous semblent très légères.

L’odeur de sa propre litière peut aussi être stressante quand elle devient trop prononcée, car un chat aime dissimuler ses selles et refuse généralement de faire ses besoins dans un bac trop souillé.

Notez que vous pouvez utiliser cette sensibilité à votre avantage pour éloigner votre chat d’un lieu où vous ne voulez pas qu’il aille, mais assurez-vous que le répulsif choisi n’embaume pas tout votre logement, ce qui serait un vrai cauchemar pour votre félin.

Les chats détestent être pris dans les bras

Les chats aiment rarement se laisser porter par leurs maîtres. Dans le meilleur des cas, ils peuvent éventuellement le tolérer, mais cela reste toutefois une expérience stressante, qu’ils vivent souvent mal.

Pour autant, un chat peut apprécier les câlins et les caresses : il n’apprécie simplement pas de se sentir piégé ou contraint, et préfère que les contacts soient à son initiative et qu’il se sente libre d’y mettre fin quand il le souhaite.

Même si cela peut être difficile, il est donc essentiel de maîtriser ses pulsions et de résister à l’envie de papouiller sa boule de poils en permanence.

Par ailleurs, il est important de laisser son animal mettre un terme aux sessions de câlins dès qu’il commence à en avoir assez, et de ne jamais le réprimander lorsqu’il manifeste son mécontentement.

Les chats détestent se faire réprimander

Non seulement les chats n’aiment pas les bruits forts, mais ils redoutent tout particulièrement les réprimandes.

Crier ou hausser le ton sur votre chat risque de profondément l’angoisser, car il est incapable de comprendre ce que vous lui voulez, et encore moins ce qu’il a bien pu faire pour mériter votre colère.

En effet, si un chat peut comprendre que vous êtes mécontent – disons plutôt, agressif, puisque c’est ainsi qu’il vous percevra – il ne fera jamais le lien entre vos soudaines vocalises et ses actes.

Et pour causes, les félins sont, dans la nature, des animaux solitaires qui n’ont aucune notion de hiérarchie et ne peuvent pas comprendre que vous ressentirez le besoin de régir leur vie.

En définitive, les réprimandes sont non seulement inefficaces pour éduquer un chat, mais sont également susceptibles d’altérer durablement votre relation avec votre compagnon à fourrure.

Les chats détestent le changement

C’est un fait déjà bien connu par la plupart des maîtres : nos chats se complaisent dans un environnement stable, où ils peuvent effectuer leurs routines et rituels quotidiens sans la moindre perturbation.

L’inconnu et le changement sont, pour eux, des synonymes de danger et d’incertitude, et des sources d’inquiétudes particulièrement stressantes – d’autant que bien des maîtres n’y prêtent que peu d’attention.

Un déménagement, l’arrivée d’un nouvel animal dans le foyer, un mariage, la naissance d’un enfant ou un divorce sont autant d’événements qui peuvent durablement traumatiser un chat si son maître ne lui prête pas suffisamment d’attention et ne met pas tout en œuvre pour que le changement se passe bien.

De plus petits événements, qui semblent souvent anodins, comme un changement dans la disposition de ses gamelles, l’installation d’un nouveau meuble dans le salon, ou le fait de déplacer de quelques centimètres son panier, peuvent s’avérer tout aussi perturbants. (1)

Les chats détestent être dépendants

Le chat est un solitaire, un animal indépendant et autonome, qui, contrairement au chien, n’est pas habitué à vivre aux dépens d’un chef de meute. Être constamment dépendant de son maître peut donc être une grande source d’angoisse pour lui.

Vous avez sans doute déjà entendu dire qu’il était préférable d’offrir à votre chat à manger à volonté, ou de lui installer une chatière pour qu’il puisse faire ses allers-retours tout seul.

C’est bel et bien un fait : ce type de dispositifs est réellement crucial pour l’équilibre de votre animal et améliore souvent significativement son bien-être, le chat pouvant alors laisser libre cours à son instinct de chasseur en solitaire, qui lui dicte de se débrouiller seul pour survivre.

Ne vous méprenez pas, un chat qui n’a pas besoin de vous – en apparence – est rarement un chat distant ou moins affectueux. Au contraire, plus serein et détendu, votre compagnon n’en sera que plus complice et amical.

Questions fréquemment posées sur ce que les chats détestent

Pourquoi les chats détestent-ils l’eau ?

En réalité, les chats ne détestent pas vraiment l’eau : c’est simplement un élément qu’ils ne maîtrisent pas et avec lequel ils ne sont pas familiers depuis la nuit des temps.

Puisque nos chats domestiques seraient issus des félins du Moyen-Orient vivant dans des endroits désertiques où l’eau était rare, ils auraient hérité d’une méfiance, voire d’une fascination, pour ce drôle de liquide.

On suppose également que le poids de l’eau sur leurs poils provoquerait une sensation anxiogène, leur donnant l’impression d’être emprisonnés ou immobilisés.

Pourquoi les chats détestent-ils les portes fermées ?

La haine que les chats ont vis-à-vis des portes et fenêtres fermées est légendaire, et est intimement liée à leur angoisse de dépendre de leur maître.

Plus que de haine, il est préférable de parler d’angoisse, car les chats ont un besoin viscéral de se sentir libres d’aller et venir comme ils le souhaitent, notamment pour s’assurer de pouvoir se nourrir par leurs propres moyens. Ne pas pouvoir assouvir cet instinct est très anxiogène.

Comment savoir si mon chat déteste quelque chose ? 

Il n’est pas toujours évident de savoir si un chat aime ou déteste quelque chose, car les manifestations du stress chez le chat sont très discrètes, parfois même invisibles.

Des signes de mal-être généraux, comme une soudaine malpropreté, une prise de poids excessive ou une timidité exacerbée, sont souvent révélateurs d’un stress latent survenant quand le chat est confronté à un élément ou événement qu’il n’aime pas du tout.

La réaction directe d’un chat face à quelque chose qu’il déteste peut vous alerter : il aura les yeux noirs grands ouverts, les oreilles plaquées en arrière, parfois le poil parfois hérissé, et va avoir tendance à fuir, à se montrer agressif ou à se recroqueviller sur lui-même.

Le chat déteste-t-il qu’on le regarde dans les yeux ?

“Détester” n’est sûrement pas le mot, mais il est vrai que les chats n’aiment pas beaucoup qu’on les fixe dans les yeux sans ciller, car cela peut être perçu comme un signe d’agressivité.

Généralement, un chat poli ne fixera pas son maître dans les yeux, mais il peut en revanche vous faire des clins d’œil appuyés en fermant les deux yeux simultanément, ce qui est un signal d’apaisement signifiant qu’il se sente à l’aise et en confiance.

Vous pouvez parfaitement lui répondre en clignant les yeux de la même manière, votre chat comprendra très bien le message et n’en sera que plus heureux, mais ne prenez pas systématiquement cela pour une invitation aux câlins aux caresses, car ce n’est pas toujours le cas.

De manière générale, les chats détestent tout ce qui bouscule leurs habitudes, ainsi que ce qui agresse leurs sens olfactif et auditif, comme les odeurs prononcées et les bruits trop forts.

On dit souvent qu’un chat « déteste » les événements ou éléments qu’il n’apprécie pas, mais tout est davantage histoire d’anxiété que de haine, ce qu’il convient de prendre en compte pour vous retenir de « taquiner » votre animal et pour saisir l’importance de lui offrir un mode de vie adapté à ses besoins.

Votre chat déteste ou aime des choses inhabituelles pour un félin ? Parlez-nous de ses petites excentricités dans les commentaires !


Laisser un commentaire