Qu’est-ce que les chats aiment manger ?

Les chats sont réputés pour être de fins gourmets, et certains d’entre eux n’hésitent pas à bouder les gamelles de croquettes et de pâtées que leur offrent leurs maîtres, quand bien même il s’agirait de produits de luxe.

Que ce soit pour faire plaisir à son animal lors d’une occasion particulière, pour le récompenser en cas de bons comportements ou pour redonner de l’appétit à un chat qui cesse de s’alimenter, il est parfois bien utile de savoir de quoi nos boules de poils raffolent.

D’autant que parmi les ingrédients que nos chats aiment, il y en a qui ne sont pas bons pour eux, et doivent à tout prix être tenus loin de leurs moustaches…

L’alimentation du chat

Le chat est un carnivore strict, contrairement au chien doté d’une tendance omnivore indéniable, et qui peut même être tenté d’avaler des choses qui ne se mangent pas.

Dans la nature, le chat mange de petites proies, comme les souris et les oiseaux, mais aussi des lapins quand son gabarit le lui permet, voire des taupes ou des grenouilles s’il en a l’opportunité.

Son organisme a besoin de protéines d’origine animale, qu’il est important de différencier des protéines végétales qui ne contiennent pas les mêmes acides aminés.

Toutes les protéines et les vitamines dont nos félins ont besoin se trouvent dans les différents tissus des proies qu’ils consomment, tant les os que les viscères (abats), les poils et les muscles (viande).

S’il est important de bien connaître l’alimentation des félins, c’est parce qu’il est essentiel de distinguer ce qu’un chat aime manger de ce qu’il doit manger.

La nature étant bien faite, le chat est naturellement attiré par ce qui est bon pour lui, à savoir la viande et les abats.

Cependant, comme les humains, il peut aussi être attiré par ce qui est néfaste pour sa santé, et même préférer les saveurs d’autres aliments à ceux dont il a besoin.

Les aliments industriels, quant à eux, ont rarement le goût de viande ou d’abats, et utilisent plutôt le sucre, le sel et la graisse pour appâter nos compagnons.

Un procédé qui ne fonctionne pas avec tous les félins, et certains refusent catégoriquement de manger certaines croquettes ou pâtées dont le goût ou l’odeur ne leur plaît pas. (1,2)

Le sens du goût chez le chat

Le chat a un sens du goût relativement développé, inférieur à celui de l’humain, mais supérieur à celui du chien. Il peut notamment différencier l’acidité, l’amertume, le salé et le sucré.

Nos félins sont particulièrement sensibles à l’amertume et à l’acidité, et les aliments au goût désagréable peuvent vite le déranger.

Cette sensibilité est un mécanisme de défense, qui lui permet d’éviter bon nombre de poisons, notamment de plantes toxiques que l’on retrouve dans la nature.

Les papilles des chats sont en revanche relativement peu sensibles au sucre, et ce n’est pas une saveur qui les attire particulièrement – bien que certains matous en raffolent malgré tout.

Les aliments salés, eux, ont tendance à stimuler leur appétit et, comme pour l’homme, peuvent relever le goût de certains ingrédients et lui donner envie de s’empiffrer plus que nécessaire.

Malgré ce sens du goût relativement développé, c’est davantage l’odorat qui motive un chat à manger les aliments qu’on lui propose.

Le sens de l’odorat est celui qui permet de trouver sa nourriture dans la nature, et il continuera donc de le suivre à l’état de domestication.

Enfin, la température et la texture des aliments ont aussi leur importance pour un chat. Nos petits félins préfèrent la nourriture tiède, qui rappelle celle d’une proie fraîchement abattue.

Les matous les plus délicats détestent certaines textures, et notamment les aliments granuleux et certaines formes de pâtées ou terrines.

Les aliments que les chats aiment manger

Tous les chats ont leurs propres goûts, mais on peut toutefois identifier certains aliments auxquels la majorité d’entre eux ne résistent pas.

Certains chats peuvent avoir des habitudes étranges, comme une attirance particulière pour certains légumes.

Leurs maîtres peuvent s’en amuser, mais il est crucial de s’assurer que l’ingrédient en cause n’est pas toxique pour les félins, et que le chat n’en mange pas de trop.

En effet, même si c’est un ingrédient inoffensif, il est important que votre matou ne se remplisse pas l’estomac d’une nourriture qui ne lui apporte rien au détriment d’aliments dont son organisme a besoin pour bien fonctionner.

Les chats aiment la viande

Carnivore par excellence, le chat aime manger de la viande. Il sera souvent très attiré par de petits morceaux de poulet ou de dinde, qui conviennent parfaitement à son alimentation.

Attention à ne pas laisser votre animal se nourrir de viande uniquement cependant : il a aussi besoin de nutriments que l’on trouve dans les abats, les cartilages et la peau ou les plumes de ses proies, et qui sont tout à fait absents d’un blanc de poulet.

La viande rouge, en revanche, n’est pas conseillée, car elle est plus difficile à digérer et ne correspond pas vraiment à ce que mange un matou dans la nature (un chat ne s’attaquerait jamais un animal de la taille d’un bœuf…).

Elle peut toutefois être exceptionnellement distribuée en guise de friandise, avec parcimonie, sans représenter de dangers pour le chat.

Les chats aiment le poisson

Peu de chats résistent au poisson, qui est probablement un de leurs aliments favoris. Pourtant, le poisson n’est pas toujours bon pour les chats.

Le thon en boîte est souvent beaucoup trop salé, ce qui peut engendrer des problèmes rénaux irréversibles. Il est également suspecté de provoquer des intolérances alimentaires virulentes chez le chat.

Le saumon est très gras et peut vite faire prendre du poids à votre boule de poils, mais ce n’est pas ce qu’on lui reproche le plus. Il s’agit surtout d’un prédateur des océans, qui absorbe de nombreux déchets au cours de sa vie.

Chez l’humain, il est déjà recommandé de ne pas abuser du saumon, dont la chair est souvent contaminée par des toxines et métaux lourds.

À petites doses, ces toxines ne sont pas dangereuses pour l’homme, mais il en va autrement chez le chat, dont le gabarit très inférieur au nôtre concentre donc davantage ces toxines.

En définitive, le saumon n’est pas à interdire quand il s’agit de gâter nos félins, mais il est définitivement à distribuer avec prudence et parcimonie.

Les poissons blancs sont généralement moins problématiques, mais ils peuvent aussi contenir leur lot de déchets en fonction de la place de l’espèce concernée dans la chaîne alimentaire.

Ils contiennent naturellement beaucoup de phosphore, et sont déconseillés chez le chat souffrant de troubles rénaux. Chez le chat en bonne santé, on se méfiera surtout des arêtes qui peuvent se coincer dans la gorge de l’animal.

Les crevettes et autres crustacés sont aussi des friandises de choix pour les chats, à condition de bien les décortiquer.

Les matous apprécient leur carapace autant que leur chaire, mais celle-ci, une fois broyée par leurs dents, peut former des amas indigestes dans leur tube digestif et provoquer des occlusions.

Les chats aiment le lait, le fromage et les autres produits laitiers

Le chat et le lait, c’est à la fois une grande histoire d’amour et de haine. Dans l’imaginaire collectif, il est difficile de dissocier les deux, mais dans les faits, la plupart des maîtres hurlent à l’hérésie quand il voit quelqu’un distribuer des produits laitiers à son matou.

Et pour cause, il est vrai que le chat est incapable de digérer le lait de vache. Cette boisson peut lui provoquer des maux de ventre sévères, et des diarrhées potentiellement fatales chez le chaton – qui ne peut par ailleurs pas métaboliser cet aliment.

Si cette substance est donc à proscrire totalement chez le chaton, on peut nuancer davantage ces recommandations du côté des chats adultes.

En effet, un peu de lait dilué dans de l’eau est plutôt bien supporté par la plupart des chats adultes.

Il revient donc à chaque maître d’observer avec soin les effets du lait sur son animal, chaque matou ayant une sensibilité différente au lactose.

Si tout se passe bien, vous n’êtes pas forcé de l’en priver et pouvez lui en donner de temps à autre (moins d’une fois par semaine), en petite quantité (1 ou 2 cuillères à soupe tout au plus) et de préférence dilué dans l’eau.

Si les selles de votre chat sont molles ou qu’il a la diarrhée, n’insistez pas : vous risquez de lui faire davantage de mal que de bien.

Les autres produits laitiers (yaourt, fromage, etc.) doivent être logés à la même enseigne : interdits aux chatons, et éventuellement donnés aux chats adultes à l’occasion et au cas par cas, selon la manière dont chaque matou le supporte.

Les chats aiment les gâteaux, biscuits et pâtisseries

Si les chats ne sont généralement pas très friands de sucre, ils apprécient en revanche le beurre et peuvent donc aimer les gâteaux, biscuits et pâtisseries.

Ne donnez jamais de gâteau ou pâtisserie industriels à votre chat, car ce type de produit peut contenir des additifs artificiels, et notamment des édulcorants toxiques pour les chats comme le Xylitol.

De même, il ne faut jamais donner de produits au chocolat aux félins, car celui-ci est un véritable poison pour eux, pouvant provoquer leur mort à petite dose.

En revanche, un gâteau au yaourt ou un quatre-quarts faits maison sont généralement sans danger pour les chats, mais il convient de ne distribuer à votre compagnon que quelques petites miettes, et certainement pas une part entière.

Attention, sans danger ne veut pas dire bon pour la santé, et non seulement ce type de gâteau risque de faire grossir votre chat, mais il ne répond en plus à aucun de ses besoins nutritifs.

Votre boule de poil ne doit donc pas se couper l’appétit en se remplissant l’estomac de gâteau, au risque de délaisser ses croquettes et de souffrir de carences gravissimes.

Les chats aiment les friandises spécialement conçues pour eux

Les chats sont souvent sensibles aux friandises que vous pouvez acheter en animalerie ou chez votre vétérinaire, et qui sont spécifiquement conçues pour lui.

Ces dernières sont sans danger, digestes et dénuées de toxines. Il convient toutefois de se méfier des produits de grande surface, trop sucrés, salés et gras. On trouve toutefois de plus en plus de bonbons pour chats naturels et light, qui, distribués avec parcimonie, ne feront pas de mal à votre compagnon.

Les aliments dangereux pour les chats

Maintenant que vous savez comment gâter votre chat avec des aliments sans danger, il convient de se pencher sur ce qu’il ne faut surtout pas lui donner, même s’il vous fait les yeux doux.

Le chocolat est un poison mortel pour les chats. Ce n’est pas une figure de style visant à insinuer qu’il peut, à terme, le faire grossir et provoquer des problèmes de santé dû à l’obésité, mais bien un fait pragmatique.

Le chocolat contient en effet de la théobromine, une substance issue du cacao, sans danger pour les humains, mais fatales aux chats et aux chiens.

Il en va de même pour le raisin, qu’il soit sec ou frais. Seulement quelques grains de raisins secs peuvent suffire à tuer brusquement un chat, alors qu’ils sont tout à fait inoffensifs pour son maître.

Les oignons, l’ail, les poireaux et tous les légumes de ce type sont également toxiques pour les chats, dans une moindre mesure.

Les bonbons et chewing-gums doivent absolument être tenus hors de portée de votre chat, car ils sont susceptibles de contenir du Xilytol, un édulcorant particulièrement toxique pour les animaux de compagnie. (2)

Questions fréquemment posées sur ce que les chats aiment manger

Que puis-je donner à manger à mon chat pour le récompenser ?

Il existe des friandises spécifiquement élaborées pour les chats sur le marché, et toutes ne sont pas nocives : de plus en plus de produits naturels et peu caloriques voient le jour, pour régaler votre matou sans nuire à sa santé.

Si vous préférez donner une petite gâterie maison à votre chat, vous pouvez lui offrir un peu de viande, un petit bout de fromage s’il le tolère bien, ou quelques miettes de gâteau au yaourt fait maison.

Les chats aiment-ils le poisson ?

Oui, la plupart des chats aiment le poisson, mais cela ne veut pas dire qu’ils doivent forcément en manger. Par ailleurs, certains poissons sont moins indiqués que d’autres, notamment le thon et, dans une certaine mesure, le saumon.

Peut-on donner du lait à un chat ?

Les chats aiment souvent le goût du lait, mais ils ne digèrent pas le lactose et cette boisson peut leur causer des diarrhées parfois sévères.

De fait, il ne faut jamais donner de lait de vache à un chaton. Chez le chat adulte, c’est à voir au cas par cas : si votre matou le tolère bien, et que ses selles n’en sont pas ramollies, vous pouvez lui donner un petit peu de lait très occasionnellement.

Les chats aiment-ils le chocolat ?

Le chocolat est très toxique pour les chats. En principes, les chats détestent l’amertume du cacao et ne se font pas avoir par le chocolat noir – le plus dangereux pour eux.

En revanche, ils peuvent être attirés par des biscuits au chocolat ou du chocolat au lait, dont le goût des autres ingrédients couvre celui du cacao.

Il faut à tout prix les empêcher de manger ce type d’aliments, toxiques à faible dose et rapidement mortels.

Trouver le péché mignon de votre chat pourrait vous être fort utile pour l’éduquer, ou simplement pour lui faire plaisir lors de grandes occasions et lui démontrer votre amour.

S’il y a de nombreux aliments que le chat peut apprécier, tous ne sont pas bons pour ta santé et, quelle que soit la friandise que vous déciderez de lui donner, rappelez-vous bien qu’il ne faut jamais en abuser.

Les chats ont besoin d’un régime équilibré et adapté à leurs besoins et, contrairement aux humains, ils ne sont pas omnivores et ne trouvent donc pas les nutriments dont ils ont besoin dans une grande variété d’aliments.

Il est donc crucial que votre boule de poil se nourrisse essentiellement d’aliments à base de protéines animales variées, notamment issues de viandes et d’abats.

Il vous reste des questions sur les aliments que les chats aiment ou n’aiment pas manger ? Posez-les-nous en commentaire de cet article !


Laisser un commentaire